Make your own free website on Tripod.com
Page de Bienvenue
Deuxième étape HISTOIRE INSTITUTIONELLE Quatrième étape
Introduction | Histoire : 1 2 | Expériences | Programmes

"À la fin de la même année, les femmes rurales du pays me donnèrent leur confiance et m'élirent «Secretaria General de la Federatión Nacional de Mujeres Campesinas de Bolivia, Bartolina Sisa». Ce fut un autre grand processus d'apprentissage et de réflexion qui m'a permis d'entreprendre un nouveau défi : créer un endroit afin d'aider les femmes des régions rurales de Tarija."

"Ainsi a commencé le développement d'un programme d'habilitation orienté vers les femmes rurales de Tarija, qui est attentif à leurs nécessités et leurs demandes.  Nous savions que les femmes paysannes jouaient un rôle secondaire dans les organisations syndicales et politiques; il était reconnu aux hommes le droit de participer et de décider. Le travail féminin n'était pas valorisé, ni même dans la production. En face de cette situation, il paraissait urgent de réaliser des actions renforçant le leadership des femmes dans les organisations syndicales. 

En profitant de quelques contacts, nous avons obtenu un petit financement afin de développer un programme d'habilitation de niveau départemental. En plus de cette opportunité, je ne peux  negliger de mentionner le précieux appui d'une coopérante allemande du Service Allemand d'Assistance Technico-social (DED) qui travaillait au ACLO, Dagmar Shumann. Avec elle nous avons construit ce rêve qui fut consolidé par une proposition d'aide au renforcement de la participation des femmes paysannes.

Cette initiative n'a pas été reçu avec plaisir par tous les dirigeants de la «Federacíon Sindical Unica de Trabajadores Campesinos de Tarija» (FSUTCT), qui ont argumenté que ces actions avaient pour conséquence de diviser les familles et le mouvement paysan de Tarija."

Suite à cet obstacle, persiste en elle le désir de générer de nouvelles opportunités pour les femmes rurales. Elle a donc formé une équipe de femmes, que certains considèrent bien petite, avec laquelle elle assumera la responsabilité de réaliser un projet jusqu'à l'atteinte de leurs objectifs. Petit à petit, ce projet s'est consolidé par la création du CCIMCAT, dont le but ultime est d'aider les femmes dans leur processus de développement.

Deuxième étape Quatrième étape